Cartels

Activités > Cartels

Un cartel est un dispositif de travail proposé par Jacques Lacan en 1964. Il est composé de trois à cinq personnes, « plus une », qui se rassemblent librement pour travailler à partir d’une question, d’un texte, d’un thème. La fonction du plus-un consiste à soutenir le travail de chacun dans ce collectif en vue de son passage au public (interventions dans des réunions de l’association, publications, etc.).

Ce dispositif est aujourd’hui largement répandu parmi les écoles et associations qui se réfèrent à l’enseignement de Lacan. Les modalités de fonctionnement de chaque cartel sont définies par ceux qui le composent (fréquence des réunions, objet du travail, durée du cartel…).

Le cartel est un nouage pris dans le nouage plus élargi de l’association. La déclaration du cartel auprès de l’association permet au collectif d’avoir une idée des travaux en cours.

Quiconque intéressé par la psychanalyse et désirant se mettre au travail d’un texte ou d’une question peut participer à un cartel. Il n’est pas nécessaire d’être membre de l’association de psychanalyse Encore pour faire une proposition de cartel ou pour demander à faire partie d’un cartel en cours de constitution.

 

Document relatif au +1 du cartel

Propositions de cartels

Toute proposition est portée par au moins une personne. Lorsque les membres du cartel se sont choisis et se sont mis d’accord sur le +1, le cartel constitué peut demander à être passé dans la rubrique suivante « Déclarations de cartels ». 

 

A partir de la trilogie de Claudel dans le séminaire « le Transfert », nous vous proposons de tenter de saisir la logique à l’œuvre dans le transfert avec les outils lacaniens tels que temps logique, mathèmes et trait unaire.
Cette proposition de cartel est émise par :
Kamel Aafir 06.15.51.89.29 – kamelaafir@gmail.com
Isabelle Thomas 06.01.80.17.54 – thomasisabelle8181@gmail.com
Alexandra Menendez 06.27.26.10.53 – alexmenendez@hotmail.fr

 

Thèmes de cartels proposés par le directoire sur le thème de l’école (membres à constituer) :

– En quoi la notion de « pas-tout » et la logique que Lacan développe à partir de là (dans le séminaire Encore), pourrait être opérante dans notre moment à Encore, dans l’opportunité de se nommer Ecole ?

– Qu’entend-on par formation des analystes et expérience du discours analytique, et comment fonctionnent-ils dans l’école que nous pourrions définir ? Y aurait-il intérêt à distinguer analytiquement formation, transmission et enseignement ? Quel en serait les conséquences pour le fonctionnement d’Encore ?

 

 

Déclarations de cartels

Chaque cartel peut demander la création d’un lien vers une page internet propre sur laquelle pourront être déposés tous documents textes et audios concernant le cartel (problématiques rencontrées, témoignages, fonctionnement, compte-rendus final ou d’étape, résultats, conclusions…). Des documents textes peuvent également être déposés dans la page en lien avec la rubrique « Résultats, Idées, Problèmes » ci-dessous. 

 

 

Lecture du séminaire « Les 4 concepts fondamentaux de la psychanalyse » de Jacques Lacan, croisée avec celle de « Le pastout de Lacan » de Guy Le Gauffey. 
Eva Arnaud, Laurent Soulayrol, Alexandra Menendez et Anaïs Hascoët (+1)

 

 

« Résultats, Idées, Problèmes »…

Les cartels peuvent déposer sur cette page tout texte concernant leur travail (problématiques rencontrées, témoignages, fonctionnement, compte-rendus final ou d’étape, résultats, conclusions…). 

 

Pour déclarer la constitution d’un cartel (ou sa dissolution) ou pour faire une proposition de cartel articulé à l’association de psychanalyse Encore, il faut s’adresser à un ou des membre(s) du directoire.

 

Appels à cartels

Propositions de thèmes

 

 

 

Jacques Lacan, textes de références sur les cartels

 

 Autres textes